Les fossoyeurs du Pays Catalan

Inspiré par le Pays Basque, Christian Bourquin lança le Pays Catalan en 1999 et il fit déposer la marque par le conseil général en 2001. Et en quelques années il imposa le nom Pays Catalan dans le paysage. Le comité départemental du tourisme abandonna la destination Pyrénées-Roussillon pour faire la promotion du seul Pays Catalan. Pour éclairer le contexte, rappelons que Jean-Paul Alduy avait en 1993 adopté le nom de Perpignan la catalane.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

1cart3[1]

Rendons à César ce qui est à César, c’est Christian Bourquin qui a popularisé ce nom de Pays Catalan. Les catalanistes qui depuis des décennies nommaient le département Catalogne Nord, ce qui renvoyait à la Catalogne sud et donc à une seule Catalogne, finirent, il y a quelques années, par utiliser et promouvoir le Pays Catalan.

Après avoir succédé à Christian Bourquin à la tête du conseil général, Hermeline Malherbe remplaça, quelques temps plus tard Pierre Aylagas à la présidence du Comité Départemental du Tourisme. Là elle imposa l’abandon de la marque Pays Catalan qu’elle troqua pour Pyrénées-Orientales. En 2013, le CDT fit une campagne de publicité avec une nouvelle marque, les P-O. Depuis les P-O furent mis à toutes les sauces, comme cette année avec la campagne de communication autour des rencontres départementales qu’anime Hermeline Malherbe.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Hier les membres de la majorité départementale PS-PC enterraient le Pays Catalan. Aujourd’hui, Hermeline Malherbe, Ségolène Neuville, Marie-Pierre Sadourny (anime le comité pour le recours au conseil d’Etat) ne jurent tous que par lui.

Il n’est pas nécessaire de beaucoup se creuser la tête pour comprendre pourquoi ils se prosternent devant ce qu’ils piétinaient il n’y a pas bien longtemps. Tout simplement parce que le nom Occitanie seul suscite une forte opposition dans la population. Et ils font d’autant plus de zèle que c’est leur camp politique qui a opté pour la seule Occitanie.

Fabrice Thomas

Contact : c.politique@orange.fr

Publicités