« Pujol est obsédé par l’Algérie française »

« Encore l’Algérie », « Pujol est obsédé par l’Algérie française ». Voilà des remarques entendues depuis l’inauguration, il y a quelques jours, du Parc des sports rénové auquel la mairie de Perpignan a donné le nom d’Alain Mimoun.

Il est vrai que Jean-Marc Pujol est tourné vers le passé. Un passé douloureux pour tous ceux qui, comme lui, ont dû s’arracher à cette terre d’Algérie. Mais est-ce une raison pour transformer Perpignan en capitale de la nostalgérie ?

Comme le nom d’Alain Mimoun ne parle pas à grand monde, rappelons qu’il a été un des plus grands athlètes français du XX e siècle et plus précisément un coureur de fond qui dans les années 1950 grimpa sur les podiums des grandes compétions internationales. Trois médailles d’argent et une médaille d’or aux Jeux Olympiques (Londres, Helsinki et victorieux du marathon aux JO de Melbourne).

On imagine à quel point le jeune Jean-Marc Pujol a dû admirer Alain Mimoun, cet immense champion qui aimait tant la France qu’il abandonna son prénom de naissance Ali pour prendre celui d’Alain. Mimoun a été un modèle d’assimilation. Il abandonnera même l’islam pour se convertir au catholicisme. « Il était un jeune Algérien qui aimait la France d’une manière extraordinaire. », a dit Jean-Marc Pujol dans son discours (Indépendant du 6 septembre)

On peut, avec Jean-Marc Pujol, regretter cette assimilation qui a produit des millions et des millions de Français aimant profondément leur nouvelle patrie. Mais l’on peut aussi lui reprocher de ne pas voir que le monde a changé notamment quand il déclare que Mimoun doit servir d’exemple. D’exemple pour un jeune d’origine algérienne ? Ce n’est même pas la peine d’y penser. Mimoun renvoie à une époque révolue. Le maire de Perpignan devrait faire l’effort de regarder la France et de regarder l’Algérie telles quelles sont en 2015. Ce serait un bon point de départ pour penser l’intégration et pour penser les relations avec l’Algérie, pays indépendant depuis 1962.

Fabrice Thomas

Contact : c.politique@orange.fr

Publicités