Sombre constat de la Chambre régionale des comptes : les collégiens des P-O sacrifiés !

Il y a abondance de sujets à traiter dans le rapport de la Chambre régionale des comptes sur la gestion du conseil général.

On y trouve nombre d’observations déjà formulées dans le rapport de 2008. Notamment sur les excès de l’institution départementale en matière de communication. Les dépenses de com sont de 7,08 € par habitant alors que la moyenne des départements de la région est 3,95 €.

Le département dépense beaucoup pour les routes (et les ronds-points), 95 € par habitant contre 55 €, en moyenne au niveau national. Mais c’est au détriment des collèges qui sont carrément sacrifiés. En 2012, le département a dépensé 1,3 million € alors que des crédits étaient ouverts pour 4,8 millions €. Au regard de la situation matérielle de nombreux collèges du département, ce constat devrait alarmer les parents d’élèves, les habitants et les élus.

Citons le rapport : « En comparaison nationale, les dépenses scolaires représentaient sur l’exercice 2012, 275 € par collégien (205 € en 2011), soit près que deux fois moins que la moyenne régionale (entre 353 € et 782 € selon les départements) et que la moyenne nationale de 643 € par collégien (706 € en 2011). »

Chaque année, le conseil général annonce des objectifs ambitieux en matière d’équipement, de rénovation et de construction des collèges. Mais il y a loin entre les discours qui sont tenus lors du vote du budget et la réalisation effective.

La presse devrait réfléchir à son rôle. Plutôt que de relayer année après année des effets d’annonce loin de la réalité, elle devrait mettre le nez dans le compte administratif pour voir ce qui a été réalisé et ce qui ne l’a pas été. C’est simple à faire.

Fabrice Thomas

Contact : c.politique@orange.fr

Publicités