Saint-Estève : Elie Puigmal a été victime d’une pluie battante !

Quatre ans après l’élection de Robert Vila aux fonctions de maire, Elie Puigmal met toujours sa défaite sur le compte de la pluie : « J’ai été victime de la pluie, les gens ne sont pas sortis pour voter. » (L’Indépendant 2 février 2014)

C’est la énième fois qu’Elie Puigmal fournit cette explication. Il a commencé en octobre 2010, juste après son échec : « Personne ne pouvait prévoir que la pluie abondante aurait aussi une telle influence sur l’issue du scrutin. »

Il a en effet beaucoup plu le jour du second tour des municipales organisées à la suite de sa démission. Mais pourquoi la pluie a-t-elle davantage handicapé les électeurs du candidat PS ? Nous sommes incapables de donner une explication. Et lorsqu’on en parle avec des habitants de Saint-Estève, ça les fait rire. Pourquoi ?

Le mystère reste entier.

En tout cas, aucun doute là-dessus, c’était une pluie battante !

Mais risquons une autre hypothèse. Et si les électeurs n’avaient pas voulu garder Elie Puigmal comme maire?

Lui ne le conçoit pas. La preuve avec sa récente déclaration à L’Indép : « Puigmal passera haut la main . »

Heureux homme qui ne craint pas que les éléments se liguent et se déchaînent à nouveau contre lui.

Fabrice Thomas

PS : Elie Puigmal est titulaire de deux condamnations devant un tribunal correctionnel. La première pour complicité de faux et la seconde pour délit de favoritisme. Cette dernière a été récompensée de trois mois de prison avec sursis (un mois de plus que son ami Christian Bourquin). Beau palmarès ! Surtout pour un élu.

Contact : c.politique@orange.fr

Publicités