Les patrons décident de quitter le centre ville de Perpignan

L’UPE66 va s’implanter à Technosud 2, l’information a été rendue publique par la lettre M : « Trop à l’étroit en centre ville, le syndicat patronal UPE (2 000 adhérents) va implanter son siège à l’entrée de la nouvelle zone d’activités Technosud 2 à Perpignan dédiée aux ENR…annonce Jacques Font le président. Un conseil d’administration réuni le 11 décembre, validera le projet qui porte sur l’acquisition d’un terrain de 2 400 m2. » L’article indique que le coût de l’opération est estimée à 1,5 MF.

D’autres syndicats patronaux pourraient se joindre au projet de l’UPE (MEDEF départemental) et eux aussi quitter le centre ville. La lettre M cite l’UMIH (syndicat des hotels restaurants et cafés). Plusieurs nouvelles activités pourraient se déployer autour du nouveau siège patronal, un hôtel d’entreprises, une station de coworking…

Contacté pour confirmer l’information, le directeur de l’UPE, Alain Daous explique que le déménagement n’est pas pour tout suite : « Les plans ne sont pas encore faits. » Interrogé sur les réactions que pourraient provoquer ce départ du centre ville, il a répondu que l’UPE n’employait que 7 personnes et qu’il n’y avait pas eu de réaction quand la CCI avait annoncé qu’elle allait quitter le centre ville. Précisons que la CCI avait fait cette proposition afin de libérer ses locaux pour permettre au Palais de justice de s’y installer et de rester ainsi au centre ville. F.T.

Publicités