Rien que pour nous !

« Pour nous c’est vous avant tout », proclame la campagne d’affichage du conseil régional qui occupe un nombre considérable de panneaux publicitaires.
dddh 127

Pourquoi Christian Bourquin et son communicant, Pascal Provencel, ont-ils choisi ce message ? De toute évidence pour nous dirent que nous avons tord de croire, à une large majorité, que les grands élus ne pensent qu’à eux. Qu’ils pensent plus à gagner la prochaine élection pour conserver le pouvoir, les indemnités et les privilèges qui vont avec, qu’ils ne pensent aux administrés.

Bourquin et Provencel n’ont jamais communiqués avec subtilité et finesse. Leur style est celui des lessiviers. Ils lavent plus blanc que blanc. Mais là, dans ce climat de grande défiance de la classe politique, le slogan semble dire le contraire de ce qu’il proclame. Surtout qu’il est signé du président de la région, un homme qui, depuis deux ans, a fait de son opposition à la limitation du cumul des mandats son grand combat politique.

En voyant cette affiche ici, là, plus loin et partout dans le département et la région, on ne peu que se demander combien ça a coûté. Combien de centaines de milliers d’euros ont été dépensés dans cette campagne de grande envergure ?

Dépensés pour qui ?

Pour nous ?
F.T.

Publicités