La Russie de Poutine fait rêver le couple Le Pen-Aliot

Séjournant en Russie avec son compagnon Louis Aliot, Marine Le Pen a fait des déclarations qui devraient faire réfléchir ceux qui se laissent tenter par le vote Front National.

« Elle a catégoriquement rejeté la désinformation véhiculée en France, comme quoi la Russie serait une sorte de dictature, un pays totalement fermé » (communiqué du FN. Mme Le Pen a lors de sa conférence de presse à Moscou, tenu des propos totalement identiques).

En Russie tous les moyens répressifs sont mobilisés pour empêcher l’expression de l’opposition au régime de Poutine et des oligarques. Dire ça c’est faire de la désinformation ?

En Russie, les agressions physiques sur des journalistes sont des faits courants. Dire ça, c’est faire de la désinformation ?

« Reporters Sans Frontière exprime sa profonde émotion à l’annonce de la mort de Mikhaïl Beketov ce 8 avril 2013. Le journaliste avait conservé de lourdes séquelles de l’agression extrêmement violente dont il avait fait l’objet, en novembre 2008. L’organisation adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et ses collègues. Rédacteur en chef du journal local Khimkinskaïa Pravda et militant écologiste, Mikhaïl Beketov était une figure de proue du mouvement de protection de la forêt de Khimki (banlieue de Moscou), menacée par la construction d’une autoroute. Laissé pour mort par ses agresseurs le 13 novembre 2008, il avait passé plusieurs mois dans le coma et avait du être amputé d’une jambe et de plusieurs doigts. Les dommages crâniens qu’il avait subis étaient tels que Mikhaïl Beketov avait perdu l’usage de la parole. » (Reporters Sans Frontières 8 avril 2013). Dire ça, c’est faire de la désinformation ?

En Russie, depuis 2000, 28 journalistes ont été assassinés du fait de leur activité professionnelle. Dire ça, c’est faire de la désinformation ?

A un an de l’ouverture des Jeux Olympiques de Sotchi, la “ désinformation “ s’intensifie. Le 1er mars, les militants de Reporters Sans Frontière ont déployé devant l’ambassade de Russie une banderole géante. Les anneaux olympiques ont été transformés en poing américain ensanglanté, rappel de l’impunité dont bénéficient toujours de trop nombreux assassins et agresseurs de journalistes russes.

rsf_sotchi600x600-29a43

Marine Le Pen donne de la Russie une image qui n’existe que dans ses fantasmes. Elle a ainsi déclaré à l’Agence de presse russe Ria Novosti : « Les Russes sont attachés à leur identité, à leur culture, ils refusent de se soumettre au modèle ultralibéral et mondialiste que je combats moi-même en France ». Dire que le régime de Poutine, un des plus corrompus du monde, est au service d’un capitalisme de type mafieux relève sans doute aussi de la désinformation.

Le nationalisme tyrannique de Poutine convient parfaitement à Marine Le Pen et à Louis Aliot. Et il est sans aucun doute le régime qui se rapproche le plus de l’idéal de l’extrême-droite française. Tous ceux qui décernent un peu rapidement des brevets de républicanisme au FN ne devraient pas oublier que la démocratie n’est ni dans ses gènes, ni dans son logiciel politique. F.T.

contact : c.politique@orange.fr

Publicités