Bourquin-Provencel : politique et affaires font bon ménage

Tout juste condamné par la cour d’appel de Montpellier à deux mois de prison avec sursis, voilà Pascal Provencel, patron de l’agence de publicité Synthèse à nouveau soupçonné de favoritisme. Dans un article sur le lancement de la marque à vocation économique, Montpellier Unlimited, l’hebdo Montpelliérain, Jeudi Tout s’interrogeait sur la proximité entre, « Pascal Provencel, le patron de l’agence de communication Sens Inédit, chargée de la conception de cette nouvelle marque et sa compagne qui dirige le pôle économique de Montpellier Agglo. » L’agglo-Rieuse, l’hebdo satirique de Montpellier révélait le nom de la directrice du développement économique de l’agglo de Montpellier, en précisant que Karine Caner était l’épouse de Pascal Provencel. Dans son numéro du 30 octobre, Le Canard Enchaîné a enfoncé le clou, « Dans le civil, Pascal Provencel est le compagnon de la directrice du développement économique de Montpellier Agglomération, Karine Caner. C’est elle qui a piloté pour Moure (président de l’agglo), la création de la marque Montpellier Unlimited.

Créée en 1996, l’agence de publicité Synthèse a décollé après l’accession de C. Bourquin à la présidence du conseil général en 1998. Elle a obtenu le marché de communication du conseil général, puis celui du comité départemental du tourisme des P-O. Deux gros budgets. 15 ans plus tard, ils sont toujours gérés par l’agence de publicité de Provencel rebaptisée Sens Inédit en 2005.

L’agence travaille principalement avec des collectivités territoriales et des structures qui dépendent d’elles. La région Languedoc-Roussillon, Sud de France, un satellite de la région, sont les plus importants clients de Sens Inédit.

Installé sur deux sites, Perpignan et Montpellier, Sens Inédit fait un chiffre d’affaires de près de 5 millions d’euros et dégage un résultat net que beaucoup d’entreprises pourraient lui envier,  665 000 euros. Sens Inédit est la plus importante agence de publicité du Languedoc-Roussillon, en chiffre d’affaires et en effectif, 35 personnes.

Interrogé par FR3 sur ses relations avec les politiques, Pascal Provencel répondait très sérieusement qu’il était normal de connaître des politiques car les collectivités territoriales sont dirigées par des politiques. Ce n’est pas la vision des juges de Bordeaux qui ont mis en évidence une amitié de longue date entre les deux protagonistes de l’affaire de favoritisme : « « M. Bourquin est le parrain de la fille de M. Provencel et le fils de Christian Bourquin a effectué un stage rémunéré au sein de Synthèse. »

Pascal Provencel a toujours mêlé politique et affaires. Le publicitaire qui est membre du PS a également une activité de communication politique. Qui fait les campagnes de communication des candidats Bourquinistes à chaque élection cantonale depuis 1998 ? Qui a fait la campagne de Frêche lors des dernières élections régionales ? Qui a conseillé Bourquin lors des dernières élections sénatoriales ? Qui a fait la campagne des législatives de Ségolène Neuville? Pascal Provencel.

Christian Bourquin, Georges Frêche et Pascal Provencel.

Il n’est pas besoin d’être soupçonneux pour s’interroger sur l’égalité des candidats aux marchés publics. Les patrons des agences de pub de la région ne sont d’ailleurs pas dupes. A Perpignan, comme à Montpellier, ceux qui ont bien voulu aborder le sujet, considèrent que les dés sont pipés. L’un d’eux nous a déclaré qu’il ne répondait pas à certains appels d’offres car il considérait que les choix étaient fait bien avant que les commissions d’appels d’offres se réunissent.

Le 30 octobre 2012, la cour d’appel de Bordeaux a confirmée la condamnation de Christian Bourquin et de Pascal Provencel à deux mois de prison avec sursis pour délit de favoritisme.

Les affaires continues.

Publicités