Avec ou sans le souffle de la tramontane ?

Tramuntana-actu.com est un blog d’information locale qui vient d’être lancé par Jean-Louis De Noëll et Josiane Cabanas.

Jean-Louis De Noëll, membre de l’UMP, a en 2011 été candidat aux élections cantonales sur le canton du Bas-Vernet. Il est marié à Isabelle De Noëll-Marchesan, maire adjointe chargée de la mairie du quartier sud. Le chef d’entreprise ne prendra pas la plume, il s’occupera de la logistique et plus particulièrement de la gestion de la société qui est en cours de création. Mais le site profitera forcément des antennes de cet observateur averti de la scène politique locale.

Journaliste, Josiane Cabanas a quitté L’Indépendant il y a quelques mois à la faveur du plan de restructuration. Membre d’une commission extra-municipale consacrée au patrimoine, elle siège au conseil d’administration du théâtre de l’Archipel. Sa candidature avait été soutenue par Jean-Marc Pujol.

Le texte de présentation du site ne dit pas grand-chose de la ligne rédactionnelle : « Si nous avons choisi de donner à notre blog le nom si catalan de Tramuntana, c’est pour en prendre le meilleur. C’est aussi parce que l’actualité dont nous parlerons sera strictement locale, et que les pourvoyeurs d’informations comme les rédacteurs de ce blog, seront de purs produits du pays. Il n’y aura nulle rafale violente à craindre de notre part, mais nous espérons, comme cette Tramuntana qui nous est chère, vous entraîner dans notre sillage. Quitte à décoiffer quelquefois… »

La tramontane sans souffle, est-ce encore la tramontane ?

Le nouveau site sera sans doute davantage jugé sur la qualité de ses informations et de ses analyses que sur sa sensibilité politique. Le démarrage est un peu poussif. Mais c’est le démarrage. Il faut souvent un peu de temps pour trouver un ton, un style, une identité…

Georges Gianadda, lui aussi un ancien de l’Indépendant, participera à la rédaction. Mais aucun nom n’apparait encore sur le site. Pas un seul article n’est signé.

Bienvenue à tramuntana-actu.com. En souhaitant que le nouveau venu enrichisse une information locale qui manque de diversité et plus encore de curiosité.

Publicités