Olympiades de la signalétique : Bourquin sur le podium

Il y a un domaine dans lequel Bourquin excelle. Mais si ! Qui fait mieux que lui en matière de signalétique ? Cherchez bien ! Vous ne trouvez pas ? Et oui personne ne fait mieux que le génie de Millas. D’ailleurs, qui a fait installer à l’entrée du village la statue du toréador aux coucougnettes disproportionnées ?

Dernière réalisation en date, la maison de la catalanité (en fait un simple lieu d’exposition), admirez la taille du panneau ! Carall !

La signalétique est depuis longtemps le dada de Bourquin. Il y a des élus qui sont obsédés par l’action économique (ils sont très peu nombreux vous dirait Jean-Pierre Athiel), comme le maire des Angles,  certains par la proximité, comme le maire de Perpignan, d’autres par l’action culturelle, ce fut le cas de JPA quand il était maire. Bourquin c’est les panneaux.

Des panneaux avec le logo du conseil général, cela va sans dire.

Bourquin ne préside plus le conseil général, mais la potiche qu’il a installée dans son fauteuil poursuit l’œuvre du grand homme.

Pour bien apprécier la performance, il faut considérer la taille du panneau posé sur la maison de la catalanité par rapport à celle de l’édifice.

Comment oublier que Christian Bourquin est l’homme qui a fait installer sur les routes des P-O, des panneaux indiquant “La Méditerranée“. Avant cela, les touristes rentraient chez eux sans l’avoir trouvée.

Et que dire de la grande et magnifique pancarte qui orne le palais des rois de Majorque. Vous trouvez ça laid ? On transmettra au roi de la pancarte, mais ça ne changera rien.

C’est Christian Bourquin qui a, tout autour de Perpignan, fait installer des bornes de 1 mètre de haut afin que les conducteurs sachent quand ils rentrent sur une route départementale et quand ils la quittent. “A quoi ça sert“, demandez-vous ? C’est peut-être inutile, mais c’est unique en France. Vous pouvez bomber le torse.

Et dans le canton de Millas, les quelques panneaux qui, au bord de la route indiquent le chemin de Compostelle !  Pourquoi là et seulement là ? C’est la marque, inaccessible au profane, du génie Bourquinien.

Nous ne pouvons ici que rappeler quelques réalisations exceptionnelles. La liste est longue. Il faudrait faire un livre.

L’élégante et discrète signalétique de la maison de la région, avenue du Général de Gaulle.

Il faut louer ce grand peuple qui su porter à sa tête un homme politique dont l’action fait si considérablement avancer son territoire.

Qui osera dire que l’action de Bourquin n’est pas marquante ? Fabrice Thomas

Les tenants de l’Accent Catalan de la République ont mis l’accent de travers. Du côté de Toulouges ça fait sourire. Pour la énième fois nous suggérons au Roi Ubu et à ses services de mettre « collège ».

Publicités