Affichage illégal : Jean Vila aussi

Ségolène Neuville a fait  enlever ou recouvrir toutes les affiches avec sa photo qu’elle avait fait poser sur les panneaux réservés à François Hollande.

Ainsi que nous l’avions écrit le 14 avril, le code électoral indique précisément que le candidat à l’élection présidentielle a le droit de mettre une grande affiche, partout la même, et une affiche plus petite, au maximum taille A3, pour indiquer des dates de réunions publiques.

Un candidat aux élections législatives ne peut donc pas utiliser les panneaux des élections présidentielles.

Ce non respect du code électoral a été retenu par le juge des élections, tribunaux administratifs et conseil d’état dans des décisions d’annulation du scrutin.

Jean Vila a imité Ségolène Neuville. Il a lui aussi posé, sur les panneaux de Jean-Luc Mélenchon, des affiches avec sa bobine.

Le maire communiste de Cabestany avait vu son élection aux élections cantonales de 1998 invalidée à la suite d’une violation du code électoral. Cela ne semble pas lui avoir servi de leçon.

Publicités