La haine

« Il n’y a pas de mal qui soit plus dangereux à notre tissu social que la haine.

Elle déforme l’image que l’être humain a de lui-même et de la société, cela rend la personne malade moralement, exactement comme d’autres sont mentalement malades.

La haine nie la solidarité, elle change la vérité en mensonge, la beauté en laideur.

Il n’y a pas, il ne peut y avoir de la beauté dans la haine.

La haine est l’ennemie de la beauté comme elle l’est de la vérité.

La haine est l’ennemie de tout ce qui élève la condition humaine et elle est l’alliée de tout ce qui la descend dans l’abysse des instincts les plus vils de l’homme. »

Elie Wiesel. Ecrivain, Prix Nobel  de la paix.

Publicités